La Turquie d'Erdoğan un "nouveau sultanat" ?
Can Dündar, rédacteur en chef du journal turc Cumhuriyet, encourt une peine de 42 ans de prison pour avoir divulgué des photographies qui montreraient les services secrets Turcs en train de livrer des armes à des combattants islamistes syriens. La plainte aurait été déposée par le président Recep Tayyip Erdoğan lui-même. Il s'agit d'une dérive totalitaire, estime le quotidien catholique Avvenire : "Erdoğan, retranché dans son palais royal aussi monumental qu'anachronique, privilégie l'arrestation massive de journalistes, de juges, de fonctionnaires de l'armée et de la police, qui appartiennent tous selon lui à cet 'Etat parallèle' désireux de déstabiliser et diviser le pays. Comment peut-on dès lors considérer cette Turquie, dirigée aujourd'hui tel un nouveau sultanat, comme un interlocuteur possible de l'UE ? Année après année, la domination d'Erdoğan ressemble de plus en plus à celle des despotes orientaux, tel Bachar Al-Assad, que la Turquie affirme vouloir combattre." (04.06.2015)
 


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :


L'ObsE est un forum indépendant de recherche et d'analyse en vue de nourrir le débat sur l'avenir de l'Europe. Il ne reçoit aucun financement public ni privé.