Porochenko, président va-t-en-guerre
Aux dires de Kiev, les missiles qui ont abattu lundi un avion de combat ukrainien dans la région de Louhansk auraient été tirés depuis le territoire russe. Sur son site Internet, le président Petro Porochenko reproche par ailleurs à la Russie de participer activement aux affrontements dans l'est du pays. En recourant à une telle rhétorique, Porochenko risque d'envenimer un peu plus la situation, craint le quotidien de centre-gauche Süddeutsche Zeitung : "Ce langage ne présage rien de bon, car il ressemble davantage à celui d'un général qu'à celui d'un président. Chaque soldat ukrainien tué sera vengé par la mort de centaines de rebelles, déclarait récemment Petro Porochenko, et le monde assiste effectivement à une recrudescence des combats quotidiens en Ukraine. … C'est la raison pour laquelle Washington, Bruxelles et Berlin mènent aussi une offensive diplomatique contre Kiev. Car elles savent bien que leurs menaces de sanctions contre la Russie, leurs appels à un cessez-le-feu et à la recherche d'une solution pacifique perdent toute crédibilité si Porochenko attise lui aussi la spirale guerrière." (15.07.2014)


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :


L'ObsE est un forum indépendant de recherche et d'analyse en vue de nourrir le débat sur l'avenir de l'Europe. Il ne reçoit aucun financement public ni privé.